La Méprise

En 1924, Nina avait vingt ans et travaillait à la fabrique de soie. Belle fille aux cheveux fauves, elle attirait les regards et attendait le grand amour. Ce soir de bal, à la Saint-Jean, un inconnu « aux yeux de feu » l’entraîne dans une valse. Emportée par « une ivresse jamais ressentie », elle comprend que c’est l’homme de sa vie.