"Non, ce qui l’assomme et la dévaste, c’est l’incompréhension et la peur. La peur inavouable de ne pas réussir à aimer cet enfant, ce bébé à la couleur non identifiée, qui n’a rien à voir, mais alors rien du tout avec celui qu’elle désirait."

Par 14 septembre 2020 à 16:42

Un sujet difficile et peu abordé et pourtant à l'origine de tant de drames : il n'est pas facile d'être mère et il est encore plus difficile d'avouer en être incapable. En confrontant cette femme à une épreuve aussi inédite que traumatisante, l'auteur nous parle de l'amour maternel, de la nécessité de connaître ses origines, de la force des liens familiaux. L'écriture met à vif les sentiments. On a l'impression que le livre est presque chanté tellement le rythme est maitrisé. Un régal de poésie.